Cholestérol : quels sont les aliments à éviter ?

Mis en ligne le
par Valérie Rouzaud

Le cholestérol, fabriqué naturellement par notre corps, peut augmenter ou diminuer selon le régime alimentaire.

L’hypercholestérolémie, c’est l’augmentation du « mauvais » cholestérol dans le sang. Ainsi, une cardiologue américaine a identifié quatre aliments qui la favoriseraient et qui augmenteraient les risques de maladies cardiovasculaires.

Qu’est-ce que l’hypercholestérolémie ?

Le cholestérol est un liquide que notre corps fabrique naturellement. Son taux peut augmenter ou diminuer selon le régime alimentaire. Ainsi, il existe deux types de cholestérol : celui de haute densité (HDL) et celui de faible densité (LDL).

L’hypercholestérolémie se caractérise par l’augmentation du LDL, ou « mauvais » cholestérol, dans le sang. Ce type de cholestérol, lorsqu’il est présent en excès, peut faciliter la formation de plaques et de dépôts graisseux sur les parois des artères du cœur. Les conséquences de l’hypercholestérolémie affectent la santé cardiovasculaire. Néanmoins, il existe des moyens de prévention : des mesures hygiéno-diététiques.

Cholestérol : ces aliments favorisent l’hypercholestérolémie

Lors d’un entretien avec le magazine Make It, le Dr Elizabeth Klodas, cardiologue, a énuméré quatre aliments qui peuvent contribuer à l’hypercholestérolémie. L’experte met notamment en garde contre les risques de la viande rouge, qui contient des graisses saturées. Alors, elle recommande plutôt de manger des fruits de mer.

« Les crevettes sont peut-être riches en cholestérol, mais tant que vous ne les arrosez pas de beurre, elles vous fourniront beaucoup de protéines tout en laissant votre cholestérol sanguin tranquille », a déclaré la spécialiste. Aussi, la cardiologue a conseillé de se pencher vers les petites quantités de viande maigre et de manger de la viande rouge une fois par semaine tout au plus.

Par quoi substituer ces aliments renfermant trop de graisses saturées ?

Les aliments frits renferment également des graisses saturées. Ainsi, une consommation modérée est recommandée pour protéger la santé cardiovasculaire. Comme substituts, faites bouillir les pommes de terre ou le brocoli jusqu’à ce qu’ils soient croustillants.

En outre, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) qualifie les viandes transformées telles que le bacon, les hot-dogs et les saucisses comme cancérigènes pour l’Homme. Sa consommation est par ailleurs très mauvaise pour le système cardiovasculaire. Il est donc préférable de limiter la présence de ces produits au quotidien. À l’exception des grandes occasions.

Les gâteaux et les pâtisseries industriels présentent aussi certains inconvénients. En effet, ils sont pauvres en nutriments et contiennent de grandes quantités de graisses saturées. De plus, ils sont riches en calories et contiennent beaucoup de sucre. Ainsi, ce serait une bonne idée de les remplacer par des gâteaux faits maison afin de contrôler la quantité de sucre que vous utilisez.

À propos de l’auteur,
Valérie Rouzaud

Passionnée par l'écriture et le digital, je suis tombée dans la marmite de la rédaction depuis 8 ans déjà. J'aime décrypter les actus et j'ai surtout de l'attrait pour l'actualité people et le monde de la télé-réalité.