Ce bonus exceptionnel va augmenter le salaire de plusieurs millions de Français cet été

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Des millions de salariés français vont gagner cette prime cet été. Pour certains, son montant va connaître une hausse.

Les foyers qui disposent de revenus modestes ont souvent du mal à passer des vacances d’été paisibles face aux dépenses souvent excessives. Entre hébergement, transport et courses, il faut retrousser ses manches et prendre son courage à deux mains.

Pour les familles qui ont des enfants à charge, la facture des vacances peut devenir salée et un coup de pouce ne peut leur donner qu’une lueur d’espoir.

Heureusement, des millions d’employés vont bénéficier d’un appui financier cette année. Un bonus qui peut alléger leurs dépenses estivales.

D’autres peuvent même utiliser cette subvention pour faire face aux dépenses de la rentrée scolaire ou encore des fêtes de fin d’année.

Voici le bonus exceptionnel qui fait le bonheur de plusieurs millions de salariés

Des millions de travailleurs vont encaisser très prochainement la prime de vacances. Le Code du travail ne prévoit pas cette subvention spéciale versée par l’employeur à ses salariés durant les départs en congé d’été.

Toutefois, l’entreprise peut fixer ce bonus via une convention collective, un accord d’entreprise, une décision unilatérale de l’employeur, ou le contrat de travail. Elle devient ainsi obligatoire si l’entreprise instaure l’un de ces dispositifs.

Cette année, des millions de salariés vont bénéficier d’une prime de vacances plus élevée. En effet, les employés qui ont eu une augmentation de salaire vont obtenir une hausse de leur prime de vacances.

Cette hausse va dépendre entièrement de l’augmentation de salaire accordé par l’entreprise.

Le montant de la prime varie d’une entreprise à une autre

La montant de la prime de vacances dépend des conventions collectives des salariés. À titre d’exemple, il y a la convention Syntec qui rassemble de nombreuses professions en France.

Le coût de la prime est égal à 10 % de la masse globale des indemnités de congés payés dans l’entreprise.

Dans le secteur du BTP, le montant de la prime correspond à 30 % de l’indemnité versée au titre de 24 jours de congés payés. En chiffres, un salarié qui touche 2000 euros nets par mois peut recevoir une prime de 880 euros.

Cependant, il ne faut pas confondre la prime de vacances avec les indemnités de congés payés. Ces dernières visent à rémunérer la perte de salaire subie par le salarié quand il prend des congés payés.

Quant à la prime de vacances, elle peut compléter l’indemnité de congés payés. La prime de vacances et les chèques vacances sont également deux dispositifs différents.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne Parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celles de Netflix. Rédactrice pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et j'adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.