CAF : réforme de l’AAH, une nouvelle formule attendue avec impatience !

Mis en ligne le
par Marc

La CAF a pour objectif officiel d'aider un maximum de personnes en garantissant un niveau de vie décent. Notamment avec des aides telles que l'AAH.

La Caisse d’allocations familiales (CAF) prévoit un changement majeur dans le versement de l’Allocation aux adultes handicapés (AAH). Cette réforme suscite de grands espoirs parmi les allocataires. On vous dit tout.

CAF : la nouvelle formule de l’AAH

La CAF a pour objectif officiel d’aider un maximum de personnes. Ce, en garantissant un niveau de vie décent, en favorisant l’égalité des chances et en accompagnant les familles dans leurs besoins. Notamment avec des aides telles que l’AAH. En France, différentes allocations sont accordées aux citoyens. À l’instar des allocations familiales destinées aux familles ayant au moins deux enfants à charge de moins de 20 ans.

Cependant, le montant de ces allocations varie en fonction du nombre d’enfants et des ressources du foyer. D’autres aides, comme le complément familial, soutiennent les familles nombreuses. Toutefois, des changements sont à prévoir concernant ces allocations. En particulier pour les personnes bénéficiant de l’AAH, le RSA ou la prime d’activité de la CAF.

De nombreuses aides de la CAF

Le RSA, une prestation destinée aux personnes sans ressources, varie selon la composition familiale et des ressources du foyer. La CAF propose également chaque mois des aides au logement. Parmi elles, l’aide personnalisée au logement (APL), l’allocation de logement familiale (ALF) et l’allocation de logement sociale (ALS).

Par ailleurs, le gouvernement et la CAF prévoient de mettre en place des mesures. Ce, afin de lutter contre les fraudes et le non-recours à ces aides. Ces mesures visent à faciliter les démarches et à automatiser le versement des prestations. Par exemple, le principe de solidarité à la source sera dans certains départements tests. Ce, à partir de la rentrée 2023. Ce principe permettra de limiter les fraudes en se basant sur le revenu net social pour déterminer l’éligibilité à certaines aides. Comme pour le RSA ou la prime d’activité.

Réforme de l’AAH

À partir du 1ᵉʳ octobre, on prévoit des changements importants pour l’Allocation aux adultes handicapés (AAH). En plus d’une augmentation moyenne de 350 euros, un nouveau mode de calcul sera en place. On appelle ce mode « la déconjugalisation de l’AAH ». Concrètement, les revenus du conjoint ne seront plus pris en compte pour déterminer le montant de cette allocation. Le décret a déjà été publié au journal officiel le 13 mai et son application entrera en vigueur le 1ᵉʳ octobre.

Cette réforme permettra à près de 270 000 personnes handicapées en couple de toucher une aide moyenne de 350 euros. L’objectif est d’offrir une indépendance financière aux bénéficiaires de l’AAH. Ce, en individualisant cette allocation et en permettant aux allocataires de recevoir l’AAH à taux plein. Ce qui constituera une aide précieuse pour les personnes handicapées.

À propos de l’auteur,
Marc

Je suis un journaliste qui recueille, analyse et diffuse des informations à un large public. J'essaie de couvrir des sujets variés, allant de l'actualité politique à l'actualité sportive, en passant par les sujets sociaux et culturels.