CAF : des millions de Français négligent ces aides financières !

Mis en ligne le
par Camille Dubois

Beaucoup de Français n'ont pas pensé à faire leur demande pour obtenir ces aides financières. Les détails !

Près de 10 milliards, c’est le montant actuel des aides non réclamées à la CAF ou autres organismes. De quelles subventions s’agit-il ?

publicité

CAF : des milliards de non-recours en France

En France, des milliards d’euros mis de côté par l’État pour les plus démunis ne sont pas distribués. Il y a quelques années, c’était un phénomène totalement absent du débat public. En revanche, on s’intéresse davantage au non-recours aux prestations de la CAF et autres. Effectivement, les autorités multiplient désormais leurs efforts pour mieux comprendre ce phénomène. De plus, il y a un observatoire du non-recours. Son fonctionnement permet de prendre conscience du sens et de la réalité du phénomène. Depuis mars 2003, l’ODENORE (Observatoire de non-recours aux droits et aux services) a ainsi publié de nombreuses études dirigées par Philippe Warin, directeur de recherche au CNRS et expert sur le sujet.

publicité

Jean-Christophe Combe, le Ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées, a indiqué : « À partir de 2024, les Caisses d’allocations familiales (CAF) enverront automatiquement des formulaires pré-remplis pour les demandes qui concernent le RSA, la prime d’activité ou autre, comme c’est le cas pour la déclaration fiscale pré-remplie ».

Par exemple, les chercheurs de l’ODENORE estiment que pas moins de 5 milliards d’euros de RSA ne sont pas versés chaque année. En décembre 2011, 50 % des bénéficiaires potentiels du RSA n’avaient même pas fait de demande. À cela s’ajoutent 700 millions d’euros de subventions de la CMU et 378 millions d’euros d’aide de l’ACS non attribués annuellement. Pour l’ACS, le taux de non-réclamation peut aller jusqu’à 80 %. Plus généralement, le taux de l’ensemble des prestations sociales de la CAF et des autres organismes non réclamées ne descend jamais en dessous de 10 %.

publicité

Pourquoi les Français ne réclament-ils pas ces aides ?

Parmi les prestations non réclamées, certaines ont un taux particulièrement élevé. Il s’agit, entre autres, des aides suivantes :

  • Revenu de Solidarité Active : 36% (CAF)
  • Aide Complémentaire à la Santé : entre 57 et 70% (Assurance Maladie)
  • Couverture Maladie Universelle Complémentaire : entre 21 et 34% (Assurance Maladie)
  • Allocation Personnalisée à l’Autonomie : entre 20 et 28% (CAF)
  • Prime activité : 27%. Découvrez le salaire à ne pas dépasser pour être éligible à la prime d’activité (CAF)

Le manque d’information et la complexité du système sont les principales causes de ce non-recours. Ce sont des systèmes qui découragent clairement les bénéficiaires potentiels. « En effet, il existe plus de cinquante aides distinctes, attribuées par différents niveaux : l’État, le département, les collectivités locales, etc. L’identification de l’organisme à contacter est souvent malaisée. Enfin, la question de la dignité et de la honte ressentie à solliciter une aide peut entrer aussi en jeu », explique le site nos-services.com

publicité
publicité
À propos de l’auteur,
Camille Dubois

Chargée de contenu éditorial, j'aime écrire sur tout ce qui touche au média, people, télé réalité et mode. Cela fait plusieurs années que je suis dans le métier et ça me passionne toujours autant !