Bûches au marc de café : comment fonctionne ce chauffage ?

Mis en ligne le
par Valérie Rouzaud

Les bûches peuvent être fabriquées à partir de marc de café. Les explications !

Le marc de café nous cache un bon nombre d’avantages. Celui de permettre de faire des économies d’énergie en fait partie. Défilez l’article vers le bas pour mieux comprendre !

Chauffage : comment choisir les bûches ?

Le chauffage représente plus de 60 % de la consommation énergétique des ménages, selon les statistiques de Selectra. Il devient de plus en plus difficile de se chauffer en raison de l’inflation et de la menace de délestage. C’est un fait qui a conduit de nombreux Français possédant une cheminée, un insert ou un poêle à bois à choisir le bois de chauffage. Or, le coût de ce dernier ne cesse également d’augmenter.

Effectivement, un mètre cube de bois de chauffage coûte entre 50 et 120 €, d’après Midi Libre. Cela signifie une moyenne de 0,004 €/kWh ou 20 € de plus que les prix en juin dernier. Alors, il faudrait bien choisir les bûches à faire brûler. Pour cela, le chêne constitue le meilleur choix, car il s’allume facilement et dure longtemps.

Pourquoi utiliser du marc de café et pas un autre produit ?

Très utile à la maison, le marc de café est un excellent combustible, selon le site Comment Économiser. Le génie vient de Valérie Grammont, fondatrice de Smart & Green. Ce sont des bûches fabriquées à partir de marc de café, un combustible écologique et renouvelable. Elles sont chauffées et mélangées à des cires végétales et ne contiennent aucun toxique ni contaminant.

Le site a également expliqué qu’une « seule bûche de marc de café met 2 heures à se consumer. La bonne nouvelle pour la planète ? C’est que cet ingrédient produit 10 fois moins de monoxyde de carbone et quatre fois moins de suée de goudron ». À noter que les stations-service, les magasins de bricolage ou les supermarchés classiques vendent des bûches de marc de café à 6 € l’unité.

À propos de l’auteur,
Valérie Rouzaud

Passionnée par l'écriture et le digital, je suis tombée dans la marmite de la rédaction depuis 8 ans déjà. J'aime décrypter les actus et j'ai surtout de l'attrait pour l'actualité people et le monde de la télé-réalité.