Bonne nouvelle pour les cyclistes : en route pour la construction d’une voie spéciale dans le périphérique parisien

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

La ville de Paris continue les travaux d’amélioration de la voie parisienne et de la circulation. Après la limitation à 50 km/h ainsi que la création d’une file pour le covoiturage, place maintenant à la mise en place d’une voie pour les cyclistes.

En effet, dernièrement, les automobilistes doivent se limiter à 50 km/h. Cette nouvelle mesure vise à réduire la pollution sonore et à mieux préserver la planète.

A partir de cet été, une voie spécifique est réservée aux voitures en covoiturage, aux taxis, aux bus ainsi qu’aux VTC. A l’heure actuelle, la maire Anne Hidalgo projette de taxer le stationnement des SUV après avoir décidé de faire payer le stationnement des deux-roues et d’imposer une limite de vitesse à 30 km/h.

Un projet de construction d’une voie spéciale dans le périphérique parisien en cours ?

A Paris, une nouvelle mesure vient d’être adoptée concernant la circulation des cyclistes. En effet, la voie de droite sera bientôt réservée aux cyclistes et aux conducteurs de trottinette électrique.

Toutefois, il n’y a pas encore de date officielle pour rendre cela opérationnel. La mise en application peut être effective dès le début de l’année 2025.

Néanmoins, il faut bien retenir cette information. La voie de droite sera désormais celle utilisée par les cyclistes, si c’était auparavant destinée aux automobilistes, camions et motards. Ce sera effectif à l’entrée comme à la sortie du périphérique.

La question qui se pose est : est-ce vraiment une bonne idée ? Cette nouvelle organisation peut-elle être dangereuse ?

Quid de la faisabilité de cette nouvelle voie ?

Selon la mairie, il serait insensé de délimiter une voie au beau milieu de la route. En effet, les cyclistes devront passer dans le trafic automobile. Pour ce qui est de la voie de gauche, elle est déjà réservée au passage des covoiturages et des transports publics.

Seule la voie de droite est vacante et peut être exploitée pour la circulation des cyclistes (pour les routes qui comptent trois voies). A cela s’ajoute une nouvelle priorité aux cyclistes et aux trottinettes.

Pour que les véhicules motorisés puissent se déplacer en toute sécurité sur le périphérique, il faudra libérer la piste cyclable.

Ce sera la même façon de s’organiser à la sortie, avec une priorité octroyée aux cyclistes qui arrivent de derrière. La mairie envisage un dispositif de vidéo-verbalisation à chaque entrée et sortie pour que tout soit bien maintenu dans l’ordre.

Dans tous les cas, les conducteurs de bicyclettes et de trottinettes doivent porter un casque et installer une signalisation lumineuse, mais aussi le port d’un gilet fluorescent.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.