Beaucoup de retraités ignorent cette aide d’un montant de 1492 euros : comment en bénéficier ?

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Vous êtes à la retraite, mais c’est sûr que vous ne connaissez pas la liste des aides auxquelles vous pouvez y accéder. Celle-ci a un montant de 1 492 euros et elle reste méconnue. Décryptage.

Le départ à la retraite rime souvent avec une chute considérable des revenus mensuels. Cela a ainsi des répercussions significatives sur le pouvoir d’achat des seniors.

Pour en finir avec ce problème, les retraités peuvent obtenir un supplément de revenu sous forme d’aide. Faites-vous partie des éligibles ? Voici les conditions pour bénéficier de cet appui financier.

Aspa : une aide dédiée à tous les retraités

L’Aspa ou Allocation de solidarité aux personnes âgées est une prestation d’assistance qui a pris la place du minimum vieillesse.

Depuis janvier 2007, cette aide soutient financièrement les retraités qui ont une pension inférieure au plafond fixé. L’objectif de cette subvention est de garantir un complément de revenu aux personnes âgées ayant un faible pouvoir d’achat.

Toutefois, cette aide ne s’attribue pas de manière automatique. Il faut faire une demande pour en bénéficier. Son accord se fait suivant ainsi des critères spécifiques liés à l’âge et aux ressources.

Cette allocation est entièrement gérée par les organismes de retraite, CNAV, CARSAT et MSA. En effet, le montant de cette aide connait un changement chaque année suivant le Smic.

Pour cette année, l’Aspa connaît une réévaluation de 0,8 %. Son montant de 953 euros est passé à 961 euros pour une personne seule, contre 1480 à 1492 euros pour un couple.

L’Aspa se présente comme une subvention dégressive car son montant se calcule selon les revenus mensuels. En outre, elle est restituable en cas de succession sous certaines conditions.

La procédure à entamer pour obtenir cette aide

Pour être bénéficiaire de l’Aspa, il faut se communiquer avec votre organisme de retraite. Les personnes sous le régime général de l’assurance maladie doivent contacter la CARSAT.

Celles sous le régime agricole sont conseillées de voir la MSA. Quant aux personnes qui n’ont pas eu de carrière professionnelle, elles doivent se tourner vers la CCAS.

L’organisme va vous donner le formulaire de demande à compléter. Puis, il faut joindre à votre dossier des pièces qui justifient que vous remplissez convenablement toutes les conditions nécessaires.

En effet, l’une des conditions principales pour obtenir cette aide est l’âge d’au moins 65 ans. Puis, vous devez être un résident sur le territoire français durant 9 mois par an.

Quant aux revenus mensuels à ne pas dépasser, le montant est de 961 euros si vous êtes seul et 1492 euros si vous êtes en couple.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne Parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celles de Netflix. Rédactrice pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et j'adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.