Baisse du prix de l’électricité : un changement des heures creuses en vue ?

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Des millions de Français doivent s’attendre à une réforme des heures creuses très prochainement. En effet, la Commission de régulation de l’énergie conseille une modification pour une meilleure intégration des énergies renouvelables.

Les changements vont avoir lieu au printemps et en été pour exploiter les pics solaires.

Ce changement touche environ 10 millions de ménages français qui ont fait une souscription à un tarif réglementé de l’électricité. La Commission de régulation de l’énergie (CRE) pense qu’une meilleure gestion de l’énergie peut permettre d’établir de nouveaux contrats et de baisser le coût de l’électricité.

Vers un changement des heures pleines et creuses ?

La France produit aujourd’hui de l’électricité par le nucléaire, les éoliennes et le solaire. En ce qui concerne la production par ces derniers, il y a souvent une vente à perte ou le surplus d’énergie va être stocké pour une revente plus tard au meilleur moment.

Mais la CRE pense qu’il serait plus rentable de modifier les heures creuses instaurées dans les années 60. De cette façon, les clients peuvent profiter pleinement de ces énergies renouvelables.

Quand vous choisissez un contrat en heures pleines et heures creuses (HP-HC), vous pouvez bénéficier d’un tarif moins cher en heures creuses. D’après Enedis, les heures creuses se font souvent la nuit entre 20 h et 8 h. Ces heures sont variables suivant votre lieu de résidence et les saisons.

Selon la CRE, ces horaires ne conviennent plus au mode de vie des clients. Les horaires actuels des heures creuses ne représentent plus les périodes de basse consommation et donc ne permettent pas l’intégration des énergies renouvelables.

Une réforme qui exploite le pic de l’énergie solaire

La CRE demande ainsi aux fournisseurs d’énergie de modifier les heures creuses. Elles doivent être en pleine journée, au printemps et en été, entre 11 h et 17 h.

C’est une réforme qui a pour objectif de mieux correspondre la consommation d’énergie avec la production solaire qui est en hausse durant ces horaires de la journée.

Toutefois, il faut attendre jusqu’en 2025 pour pouvoir faire ces modifications des heures creuses.

Pour le moment, Enedis est en train d’examiner la question de la collecte de la production solaire durant les pics. Il est le seul qui peut appliquer ces changements sous la régulation de la CRE.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.