Avoir un poulailler dans son jardin : découvrez cette amende improbable

Mis en ligne le
par Valérie Rouzaud

Vous comptez faire construire un poulailler chez vous... Si oui, n'oubliez pas de voir ce que dit la loi à ce sujet ! Il ne faut pas que vous soyez pris au dépourvu, l'amende que vous risquez est assez... Lourde !

Avoir un poulailler dans son jardin : découvrez cette amende improbable qui vous attend ! Les écrans de Paris vous donne tous les détails.

Beaucoup de particuliers sont aujourd’hui tentés d’en faire installer chez eux… Une installation non sans risques puisqu’elle répond à des réglementations. Avoir un poulailler dans son jardin : découvrez cette amende improbable qui peut vous tomber dessus en cas de non-respect des règles ?

Construire un poulailler dans son jardin : l’amende improbable que vous risquez

Avoir son propre poulailler renferme de multiples avantages. Non seulement, il permet de mettre en sécurité vos poules et vos coqs, mais il offre surtout la possibilité d’avoir des œufs toujours frais… Mais avoir un poulailler, c’est également synonyme de nuisances sonores et des dangers sanitaires.

Pesez bien le pour et le contre avant de vous y mettre. Les écrans de Paris vous propose de découvrir ce que dit la loi par rapport à la construction d’un poulailler. En effet, avant toute construction, il est d’usage de se renseigner sur les réglementations en vigueur.

Il faut savoir que certaines mairies et communes interdisent l’élevage. Ceci vaut tout particulièrement dans les lotissements.

Cette réglementation dépend de la surface du poulailler ainsi que du nombre de poules que vous comptez élever.

Un poulailler d’une surface comprise entre 5 et 20 m² nécessite une déclaration de travaux tandis qu’une surface égale ou supérieure à 20 m² requiert un permis de construire.

Si vous passez outre ces lois, vous pouvez écoper d’une lourde amende. Elle s’étale entre 1200 et 6000 euros par m².

Avec quoi devriez-vous nettoyer votre poulailler ?

Et, ce n’est pas tout ! Si à cela s’ajoutent des plaintes de nuisances sonores ou encore de présence d’odeurs gênantes de la part de votre voisinage, sachez que vous pouvez risquer une sanction.

Pour éviter d’en venir à une telle situation, pensez à faire installer votre poulailler dans un endroit assez éloigné. Renseignez-vous au préalable des différents procédés de nettoyage de cet abri. Mieux vaut prévenir que guérir !

Un poulailler se nettoie en effet de façon régulière. Il existe plusieurs produits naturels à privilégier. A savoir le savon noir, le vinaigre blanc, la terre de diatomée ou encore la pyrèthre.

À propos de l’auteur,
Valérie Rouzaud

Passionnée par l'écriture et le digital, je suis tombée dans la marmite de la rédaction depuis 8 ans déjà. J'aime décrypter les actus et j'ai surtout de l'attrait pour l'actualité people et le monde de la télé-réalité.