Attention, ces automobilistes ont été extorqués de 3 000 euros sur le bord de route !

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

S’il vous arrive un jour de tomber en panne sur une voie rapide, soyez vigilant à cette nouvelle forme d’arnaque. Elle devient très courante et peut vous faire perdre beaucoup d’argent.

Depuis plusieurs semaines, une escroquerie de nouveau genre affecte les automobilistes en panne sur le bord de la route. La stratégie de ces arnaqueurs est simple.

En utilisant les applications routières comme Waze ou en traversant les principaux axes routiers, des faux dépanneurs vont localiser les voitures en panne.

Une fois repéré, ces professionnels malhonnêtes vont intervenir avant l’arrivée des véritables dépanneurs mandatés par les assurances.

A ce moment-là, le conducteur déjà en pleine difficulté ne sait pas que ce dépanneur est pirate. En effet, son discours est parfaitement préparé.

Beaucoup prétextent que c’est la police qui les a appelés pour éviter le trafic. Pour d’autres, ils prétendent qu’ils sont l’assistance mandatée par l’assurance.

Des arnaqueurs qui vous extorquent beaucoup d’argent

Généralement, compte tenu du contexte, l’automobiliste a tendance à croire à ce qu’on lui dit et accepte le dépannage. Puis, il va découvrir qu’il s’agit d’une arnaque au moment de payer la facture qui est d’une somme astronomique.

Certaines victimes ont dû acquitter le montant de 3 000 euros de dépannage impliquant des services inutiles qui ne font que gonfler la note.

Selon l’histoire de Dylan, un jeune conducteur, il a été la victime de cette arnaque après avoir découvert que l’un de ses pneus était à plat.

En effet, il a appelé son assurance par téléphone pour demander un dépannage. En seulement quelques minutes, un dépanneur débarque et s’occupe de sa voiture.

Le jeune homme n’a pas eu l’intention de vérifier l’identité du professionnel. Mais quand sa voiture a été remorquée, le dépanneur lui a dit de payer 282 euros alors que son assurance a indiqué que cette prestation était entièrement gratuite.

Pour ne pas ainsi tomber dans le filet de ces « dépanneurs pirates », on vous recommande en premier lieu de vérifier convenablement les informations transmises par l’assurance. Cela concerne les coordonnées du dépanneur et son heure d’arrivée.

Puis, si vous ne voyez aucune inscription sur le véhicule de dépannage comme le nom de l’entreprise ou les tarifs annoncés, vous devez faire attention. Le mieux est de recontacter votre assureur avant d’accepter l’intervention.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.