Arnaques au phishing : Vous devez vous méfier de ces 5 mails

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Parmi les arnaques au phishing en vogue en ce moment, il y a l’arnaque à la prime inédite. D’ailleurs, la CAF a tenu à alerter ses allocataires concernant cette pratique malveillante.

Les arnaques au phishing ne cessent de se multiplier depuis quelque temps. Les escrocs trouvent toujours de nouvelles idées pour arriver à leur fin. Ainsi, on vous dévoile les 5 nouvelles méthodes employées par ces derniers à l’aide des mails.

Arnaques au phishing : les mails à ne jamais ouvrir

Parmi les arnaques au phishing en vogue en ce moment, il y a l’arnaque à la prime inédite. D’ailleurs, la CAF a tenu à alerter ses allocataires concernant cette pratique malveillante. Si vous recevez des mails vous promettant de nouvelles primes, contactez directement la CAF. Il y a également l’arnaque au faux virement. Il s’agit d’une arnaque où les fraudeurs usurpent votre artisan, votre bailleur ou autres fournisseurs. Ils vous envoient alors un mail pour vous demander de payer une soi-disant facture non réglée. Dans ce cas, vous devez contacter directement votre artisan par téléphone.

Il y a aussi l’arnaque au faux support technique, où l’escroc se fait passer pour votre opérateur avec son mail. Le lien du mail vous dirige vers une page d’erreur pour vous induire à appeler un faux numéro d’assistant technique. Il s’agit en fait d’un numéro surtaxé. Les escrocs utilisent également le faux mail au changement de contrat, visant surtout les abonnés Orange. Le mail vous envoie un faux lien vous redirige soi-disant vers votre espace personnel. Il s’agit d’une arnaque, vous devez contacter votre opérateur par téléphone en cas de doute.

Les techniques pour éviter les arnaques

Enfin, il y a aussi l’arnaque à la rénovation énergétique. Les arnaqueurs vous envoient alors des mails en usurpant l’identité de l’ANAH. Ils ajoutent un faux lien pour une promotion d’opérations de rénovation dans le mail. En fait, il s’agit tout simplement d’une ruse pour obtenir vos données personnelles.

Bien évidemment, il existe plusieurs astuces pour vous aider à contourner ces escroqueries. Il vous suffit de respecter les bonnes pratiques suivantes. Premièrement, vous devez utiliser des mots de passe complexes et différents pour chaque site et application. Ensuite, vous devez éviter de divulguer vos informations personnelles sous aucun prétexte. A ce propos, on a pu lire sur le site officiel du ministère de l’Économie : « Aucune administration ou société commerciale sérieuse ne vous demandera vos données bancaires ou vos mots de passe par message électronique ou par téléphone« . Enfin, vous devez contacter immédiatement l’organisme usurpé si vous recevez ce genre de mail. Cela vous protégera de l’arnaque, tout en avertissant l’organisme en question.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne Parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celles de Netflix. Rédactrice pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et j'adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.