Adieu les amendes : les marges d’erreur officielles sont connues pour 2024

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Est-ce que vous conduisez en toute légalité ou non ? Cet article vous explique tous les détails à connaître sur les radars et les excès de vitesse. On peut plus ou moins dire que les règlements en vigueur sont plutôt de votre côté.

Les conducteurs qui roulent à une vitesse qui dépasse à la limite autorisée peuvent être flashé par un radar. Toutefois, sachez qu’il existe une marge d’erreur proposant une faveur aux automobilistes.

Cela signifie qu’ils peuvent circuler à une vitesse légèrement supérieure à la vitesse autorisée sans faire d’infraction routière.

En se faisant flasher par un radar, la vitesse enregistrée n’est pas similaire à celle affichée sur votre compteur. Souvent, la vitesse retenue est toujours inférieure à la vitesse à laquelle vous avez été flashé.

Les autorités approuvent ainsi une marge d’erreur sur votre vitesse.

Différents cas peuvent se présenter

La tolérance dépend du type de radar et du seuil de vitesse. Il faut ainsi considérer plusieurs cas de figure.

Toutefois, sachez que les nouveaux radars de bruit ne font pas partie de ces dispositifs. Ces outils récents peuvent vous sanctionner sans faire un excès de vitesse.

En ce qui concerne les radars fixes, la marge d’erreur s’élève à 5 km/h pour les vitesses allant jusqu’à 100 km/h et de 5 % pour les vitesses supérieures à 100 km/h.

Cela veut dire qu’une voiture qui roule à 115 km/h sur une route limitée à 110 km/h aura une vitesse retenue ajustée à 109,5 km/h. Ce qui lui permettra de ne pas avoir une amende.

Circuler à 143 km/h sans être sanctionné sur une route limitée à 130 km/h ?

Quant aux radars mobiles, la marge d’erreur est plus large. Et pour cause, ces dispositifs ne sont pas très précis et moins détaillés que les radars fixes.

Orchestrés par les policiers en stationnement ou en circulation, ces radars présentent une tolérance de 10 km/h pour les vitesses jusqu’à 100 km/h et de 10 % pour celles au-delà.

A titre d’exemple, une voiture qui roule à 130 km/h sur une route limitée à 130 km/h aura une vitesse enregistrée de 117 km/h après l’application de la marge d’erreur. Et donc, le conducteur ne va pas encourir des sanctions.

Il est possible ainsi d’avoir une vitesse de 143 km/h et de ne pas vous faire flasher avec un radar mobile. Cependant, si la route que vous empruntez dispose d’un radar fixe, il ne faut pas excéder les 136 km/h.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne Parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celles de Netflix. Rédactrice pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et j'adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.