A partir de quel âge les parents peuvent-ils laisser un enfant seul à la maison sans aucun risque ?

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Alors que les grandes vacances d’été approchent à grands pas, bon nombre de parents sont inquiets pour leurs enfants. En effet, ils se demandent s’ils peuvent laisser leur enfant seul à la maison durant les vacances scolaires.

A partir de quel âge cela est-il possible et comment procéder ? Cette infirmière puéricultrice vous répond.

Pour aider votre enfant à devenir plus indépendant dans les meilleures conditions, Anne Fabre, infirmière puéricultrice à Dijon (Côte-d’Or) et membre du collectif « Je suis infirmière puéricultrice » propose ces conseils précieux à tous les parents.

Rester seul à la maison à partir de 9 ou 10 ans

En principe, les parents sont les responsables légaux de leur enfant jusqu’à l’âge de 18 ans. Ce qui veut dire qu’il n’existe pas d’âge fixe à partir duquel il peut rester seul à la maison.

L’infirmière puéricultrice explique : « C’est vraiment en fonction des compétences de l’enfant et de son environnement. On ne peut pas se dire “c’est bon il a 8 ans ou 12 ans, il est en âge de rester seul”. Selon ses capacités à discerner et à prendre des décisions, le parent va pouvoir juger si son enfant est apte à rester seul et combien de temps ».

Cependant, pour présenter un âge, « je dirais fin de primaire, début collège, c’est-à-dire 9-10 ans ».

Suivre progressivement le besoin de l’enfant

Anne Fabre indique que : « L’adulte doit être sûr de la sécurité physique et psychologique de son enfant. Si ce dernier est un peu angoissé à l’idée de rester seul, il ne faut pas forcer. Il faut qu’il s’en sente capable ».

L’infirmière puéricultrice recommande qu’il faut considérer le désir de l’enfant. Toutefois, s’il ne veut pas vous accompagner pour aller chercher sa sœur à l’école, il est peut-être temps de tester s’il peut rester seul à la maison.

La spécialiste conseille : « Allez-y progressivement ». Avant de laisser votre enfant seul pendant plusieurs heures, essayez d’abord quelques minutes puis, plusieurs minutes avant d’arriver à une heure de temps.

Aider l’enfant à s’occuper pendant l’absence des parents

Cette professionnelle de l’enfance continue : parent, « il est important aussi de se dire : “comment mon enfant va s’occuper pendant mon absence ?”.

Si c’est pour s’occuper devant un écran pendant trois heures, ça ne va pas. Je préconise aux parents d’établir un petit programme et de donner à son enfant des tâches à faire, de quoi s’occuper. Sans le surcharger. Mais par exemple, si le parent s’absente une ou deux heures, lui dire : “tu peux jouer à ça puis à ça”, quitte à utiliser un timer s’il a encore besoin de repères temporels ».

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne Parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celles de Netflix. Rédactrice pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et j'adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.